Lyse Fournier | TEXTS
TEXTS

J’utilise l’image pour ce qu’elle est.
Je m’intéresse à certains détails de nature, un rocher, une falaise, une cascade…
Je répète ces motifs, les transforme et crée de nouveaux paysages. Ces répétitions amènent un geste — collage, assemblage, coupage —.
En suivant ma propre logique, j’assemble ces différents éléments, je les superpose par analogie, par jeu en mettant tout sur le même plan, en faisant proliférer les ressemblances jusqu’à ce que quelque chose émerge. Les images sont spontanées, bricolées, parfois précaires.

L’image est un matériau.
Je la coupe, la plie, la roule. J’imprime un mouvement. Je lui donne du volume, elle devient sculpture ou installation.

Je sonde les forces de la nature qui me subjuguent et me paraissent parfois artificielles pour les rendre palpables. Je me concentre sur des textures, des ambiances. Je travaille par nuance de couleurs. Je compose avec le réel, je le fragmente. Je construis des hybrides, des paysages hasardeux et poétiques.

J’explore le terrain.